Présentation du pÎle

Recherche

Le pĂŽle “Recherche” du programme Cultures en Terrasses associe des chercheurs de l’Institut de recherche pour le DĂ©veloppement (IRD) et ses partenaires (notamment, le Laboratoire Population Environnement DĂ©veloppement – LPED et Permalab), avec des chercheurs et enseignants-chercheurs de l’universitĂ© CĂŽte d’Azur, regroupĂ©s au sein de l’Observatoire de la Transition Écologique et Citoyenne CĂŽte d’Azur (OTECCA).

Les partenaires engagĂ©s dans le pĂŽle “Recherche” s’attachent Ă  produire des connaissances permettant d’augmenter la capacitĂ© d’agir des acteurs du territoire.

Par le biais de la question de recherche « Les espaces de terrasses : que peut-on en faire, que peut-on y faire ? », leur dĂ©marche consiste Ă  aller Ă  la rencontre du territoire afin de faire Ă©merger les besoins d’informations et de connaissances complĂ©mentaires, tout en alimentant les acteurs de terrain avec des Ă©lĂ©ments d’analyse factuels et scientifiques.

C’est dans cette perspective que les actions du pîle “Recherche” sont mises en Ɠuvre par les partenaires depuis le lancement du programme en janvier 2023.

Financement

AllouĂ© par la Fondation de France pour le lancement du programme, d’un montant de 150 000€ sur trois ans (pĂ©riode 2023-2025), gĂ©rĂ© par l’IRD.

Janvier 2024. Rapport Permalab.

 Évolutions PaysagĂšres et Agricoles de la VallĂ©e de la Roya

 

par le Permalab

 

La vallĂ©e de la Roya relĂšve d’une histoire forte et met notamment en exergue les enjeux actuels du changement climatique. Des projets mettent en Ă©vidence le dĂ©sir de valoriser les pratiques et le patrimoine de la vallĂ©e. Pour faire face aux enjeux actuels tels que gĂ©ographiques, accĂšs aux ressources et climatiques, la population se veut collective. Ce document bibliographique met en Ă©vidence
Ă©galement les statistiques du territoire afin de comprendre les dynamiques entre 2010 et 2020.
Biodiversité, aménagements civils, enclavement et dichotomie avec le tourisme de masse de la Riviera,
la vallĂ©e de la Roya suit son Ă©volution. Son agriculture y est vivriĂšre d’une premiĂšre part, et commerciale d’une seconde part. CaractĂ©risĂ©e par ce relief en terrasses, l’activitĂ© agraire principale dans la vallĂ©e est le polyĂ©levage. Pour assoir l’agriculture dans ce territoire, des projets territoriaux
naissent. Valorisant le terroir, les habitant.es tiennent aux savoirs-faire de leur rĂ©gion entre mer et montagne. La French Riviera prend cette opportunitĂ© pour valoriser ceux-ci, notamment pour accentuer le tourisme de la cĂŽte littorale urbaine vers le pays rural de la vallĂ©e de la Roya. Dans le cadre du projet de recherche action CTR, ce document offre une vision de ce qu’est l’agriculture au
sein de la vallée de la Roya. Le rapport in extenso à retrouver en cliquant ICI.

 

13 juin 2023 – sortie de rĂ©sidence publique

Transition agroécologique sur les espaces des terrasses dans les hauts-pays méditerranéens

 

Une rĂ©sidence de recherche a Ă©tĂ© organisĂ©e en juin 2023 par l’IRD et ses partenaires autour de la “Transition agroĂ©cologique sur les espaces des terrasses dans les hauts-pays mĂ©diterranĂ©ens”, donnant lieu Ă  une sortie de rĂ©sidence publique le 13 juin au MonastĂšre de Saorge.

Cet Ă©vĂ©nement a permis la projection de deux capsules vidĂ©os extraites de la sĂ©rie « Histoires de terrasses mĂ©diterranĂ©ennes », et la prĂ©sentation des rĂ©sultats des travaux des chercheur.ses du Groupement d’intĂ©rĂȘt scientifique (GIS) « Savoirs, territoires et Ă©ducation au temps de l’anthropocĂšne » (STETA), qui ont nourri le dĂ©bat et la rĂ©flexion avec les habitant.e.s de la Roya autour des espaces de terrasses agricoles.

Un travail de recensement et de qualification des usages (historique, ethnologique, agronomique) des terrasses de la Roya est par ailleurs en cours de rĂ©alisation par Permalab, bureau d’étude et de formation spĂ©cialisĂ© en agriculture et hydrologie rĂ©gĂ©nĂ©ratives missionnĂ© dans le cadre du programme Cultures en Terrasses.

Le recrutement d’un stagiaire en gĂ©ographie par l’OTECCA vient complĂ©ter ce travail par la caractĂ©risation des espaces de terrasses exploitables Ă  l’Ă©chelle de la vallĂ©e de la Roya Ă  l’aide de l’outil LIDAR.

Enfin, l’OTECCA dĂ©ploie une action de suivi comparatif entre deux terrasses, l’une cultivĂ©e et l’autre en friche, par le biais de l’instrumentation des terrasses avec des capteurs permettant de mesurer et de dĂ©gager les avantages thermiques, hydrologiques et agronomiques d’une terrasse cultivĂ©e.

« Histoires de terrasses méditerranéennes »

Que nous racontent les terrasses du pourtour mĂ©diterranĂ©en au sujet des diverses dynamiques qui traversent actuellement les hauts pays de cette rĂ©gion, considĂ©rĂ©e comme un des hot spot mondiaux du changement climatique et de l’érosion de la biodiversité ?

> Retrouvez sur la chaine du LPED une sĂ©rie de capsules vidĂ©o d’une dizaine de minutes chacune.

pĂŽle recherche